Home  /  Rencontre   /  Saint Valentin : Notre histoire

Saint Valentin : Notre histoire

Aujourd’hui on se retrouve pour un article personnel à l’occasion de la Saint Valentin ! L’occasion pour nous de nous confier sur notre rencontre et notre histoire. Max et moi sommes en couple depuis bientôt 5 ans. Il est le premier à croire en moi et m’a toujours soutenu dans ce grand projet qui est devenu réel : la création de Duodem. Sans lui l’histoire ne tiendrait pas debout. Sans lui notre blog n’existerait pas. Toujours de bonne volonté, il est présent au quotidien, me soutien, m’encourage et me pousse à aller plus loin. De tout coeur je le remercie de me donner autant. C’était la petite déclaration de ce 14 février 2019. Maintenant venons-en aux faits ! 

L’Amour, l’Amour, l’Amour…

Notre histoire

” Tu acceptes des personnes sans les connaître ? “

Max et moi nous sommes rencontrés grâce au football. Nouvelle recrue du club de Châteauroux, j’ai osé lui écrire via Facebook pour lui souhaiter la bienvenue. Mais pas de réponse… Alors j’ai insisté en le demandant en ami (Génération 2.0 bonjour). Il m’accepte mais ne me répond toujours pas. Bizarre, bizarre. Je persiste et je signe en lui posant cette simple question : “Tu acceptes des personnes sans les connaître”. Il finit par me répondre et c’est à partir de là que nous commençons à échanger H24. Tout est allé très vite, parce qu’en un mois d’échanges derrière nos écrans, nous avions déjà appris plein de choses l’un de l’autre, sans même s’être vu. Il s’est vite créé une complicité car on était sur la même longueur d’ondes.

Puis est venue l’heure de la rencontre : le 25 juin 2014 lors de la présentation de l’équipe de foot. J’attendais ce moment depuis un moment, et j’espérais qu’elle se passe bien, comme ce que je m’étais imaginé. Finalement, elle s’est bien déroulée mais c’était trop rapide à mon goût. Cela m’a tout de suite donné envie de le découvrir encore plus, et de passer du temps avec lui.

Une romance a commencé à naître. Nous n’arrêtions pas de nous voir pendant l’été. Ces moments ensemble étaient des moments de partage et de rire. Puis nous avons passé une année séparés géographiquement : moi à Paris pour mes études en marketing de luxe et Max à Châteauroux pour le football. Après cette année de relation à distance, à nous voir seulement les weekends, j’ai décidé de le suivre. Je finissais tout juste ma licence, c’était donc le moment idéal. Peu importe la ville, je mettais mes études de côtés pendant un an pour voir comment fonctionnerait notre couple au quotidien.

Nous avons passé deux mois entiers sans nous voir. Nous attendions notre installation avec impatience car nous étions tristes loin l’un de l’autre. Nous avons donc emménagé ensemble en septembre 2015 dans une petite villa près de Bastia, en Corse. Les retrouvailles étaient magiques ! Tout comme cette première année à vivre ensemble. Tout était génial. Même faire les courses ensemble c’était le bonheur. On s’est vite projeté, à regarder dans la même direction. Nous avons abordé des sujets importants : le travail, les enfants, le mariage… Notre relation s’est véritablement consolidée.

Puis nous avons déménagé durant l’été 2016 pour Bordeaux pour des raisons professionnelles. Il a fallu s’adapter à cette nouvelle vie. La Corse, cette étape hyper importante dans ma vie, cette parenthèse de bonheur était terminée. Max a su trouver les mots pour me rassurer. Motivés comme jamais, nous avons mené une nouvelle vie à Bordeaux, différente mais tout aussi bien. Nous profitions de nos weekends pour découvrir les environs et passer du temps avec nos nouveaux amis. On aime sortir prendre l’air, mais on aime aussi beaucoup rester à la maison, dans notre petit cocon, à profiter de l’autre, de nos chats, à regarder des séries et à inviter nos amis à prendre l’apéro, dîner et jouer aux jeux de société.

2017 rimera avec engagement puisque Max me demandera en mariage le jour de nos trois ans : le 3 juillet. Un sentiment de bonheur nous a envahi. Je ne m’y attendais tellement pas. Mais c’est également une année de changement pour Max puisqu’il quitte le monde du football pour se consacrer à un nouveau métier. Il devient AESH – accompagnant d’élève en situation de handicap, dans un lycée de la région bordelaise. Parallèlement à cela, il se met au tennis où il débute en jouant lors de tournois. Il gagne de nombreux matchs et remporte même le tournoi interne de son club. Il est désormais classé 15.5. Quant à moi, je me mets à fond dans la création de notre marque : moodboard, brainstorming, recherches, fournisseurs…

2018 sera la concrétisation de notre marque Duodem, avec l’ouverture de l’eshop le 21 juin. Nouvelle activité, nouvelle aventure, nouveau métier, puisque je gère absolument tout. C’est vraiment excitant de se lancer dans l’aventure de entreprenariat. 2018 c’est également l’année des préparatifs du mariage avec la recherche des prestataires.

 

Nos trois meilleurs souvenirs ensemble

Notre année en Corse. On pense notamment au week-end où on a longé la côte ouest à la découverte de Scandola, Piana, Porto. Week-end qui s’est terminé à Ajaccio, avec le bain extérieur en plein mois de janvier, c’était dingue. Sans oublier la découverte de la petite crique cachée en bas des marches, dans le Cap Corse. On était seul au monde, c’était magique. Puis il y a eu le moment où on a découvert la plage de Santa Giulia… On ne trouvait pas les mots tellement c’était wow. Cette année sur l’île de beauté nous a beaucoup rapproché ! Il n’y a rien de mieux que de découvrir de nouveaux endroits à deux.

La demande en mariage qui restera à jamais gravé. Nous avons passé une journée de folie, rythmée par plusieurs surprises concoctées par Max : une balade en calèche à travers les vignes et les champs du médoc, un restaurant gastronomique dans le château préféré de Marie (le château d’Agassac), une nuit au château de Giscours.

L’arrivée de Gala. C’était mon rêve d’enfant d’avoir un chat et il s’est réalisé très tard ! C’était génial de partager cette nouvelle expérience, de devenir “parents” dès notre arrivée en Corse. Elle nous a vraiment donné la sensation de former une famille. Nous sommes devenus complètement gaga d’elle. Nous avons appris à l’aimer, à prendre soin d’elle, à s’en occuper mais nous avons également appris à nous répartir les tâches : qui fait la litière, qui paye les croquettes, qui l’emmène chez le véto… C’est un coup de main à prendre et nous avons géré ça sans trop de prises de tête ! Un premier pas avant d’avoir des enfants haha

 

Nos trois plus belles qualités

Les 3 plus belles qualités de Max selon Marie ? Sa générosité, sa patience (et dieu sait qu’il en faut pour me supporter), et son sens de l’initiative, de bien vouloir faire les choses.

Les 3 plus belles qualités de Marie selon Max ? Marie est une personne courageuse, passionnée par tout ce qu’elle entreprend et terriblement organisée !

 

Nos trois plus gros défauts

Les 3 plus gros défauts de Max selon Marie ? Procrastiner ça vous parle ? Il remet tout à plus tard… les chaussettes qui traînent dans un coin, une lettre à poster, un mail à m’envoyer… Il oublie souvent de me raconter les choses ou de me faire passer les informations qu’il apprend dans la journée. Du coup, j’apprends souvent les nouvelles lorsqu’on voit ses parents ou des amis. Après tout le monde quoi ! Enfin, il est maladroit (mais bon ça a son charme – de temps en temps).

Les 3 plus gros défauts de Marie selon Max ? Mais elle peut être obstinée, râleuse et susceptible.

 

Nos projets

Nous avons tellement hâte de devenir mari et femme. C’est le gros projet de cette année 2019. Ensuite, il y aura le voyage de noces : nous sommes sur le coup et nous pensons avoir trouvé la destination ! Ca sera notre tout premier voyage à l’autre bout du monde, en amoureux. Quelle excitation ! Par ailleurs, nous avons plein de projets en tête : professionnels et personnels…

 

Crédits photo : Blondie Confettis

 

M & Vous – AIMEZ-VOUS ♥

Marie